logo HEPG

SERVICE DE CHIRURGIE CANCÉROLOGIQUE GYNÉCOLOGIQUE ET DU SEIN

HÔPITAL EUROPÉEN GEORGES-POMPIDOU - Pr Anne-Sophie BATS, Chef de Service

logo Université Paris
logo HEPG
logo Université Paris

SERVICE DE CHIRURGIE CANCÉROLOGIQUE GYNÉCOLOGIQUE ET DU SEIN

HÔPITAL EUROPÉEN GEORGES-POMPIDOU - Pr Anne-Sophie BATS, Chef de Service


photo inserm

Cancer de l’endomètre

Le cancer du corps de l'utérus appelé cancer de l'endomètre est le premier cancer gynécologique avec un peu plus de 8000 nouveaux cas par an en France. Il est le plus souvent diagnostiqué devant un saignement vaginal anormal chez une patiente ménopausée.
Ainsi, tout saignement d'origine gynécologique chez une patiente ménopausée nécessite des explorations avec la réalisation d'une échographie pelvienne, d'une biopsie de l'endomètre (réalisée facilement en consultation) et parfois d'une hystéroscopie diagnostique.

En cas de cancer de l'endomètre confirmé, il est nécessaire de réaliser une IRM pelvienne pour préciser le stade de la maladie.
Le traitement repose en premier lieu sur la chirurgie avec dans tous les cas l'ablation de l'utérus et des ovaires (hystérectomie non conservatrice) et une évaluation ganglionnaire (technique du ganglion sentinelle qui consiste à retirer les premiers ganglions pelviens pour les analyser). Cette chirurgie est réalisée par cœlioscopie qui peut être assistée par robot.
En fonction du type de maladie et du stade, un traitement par radiothérapie et/ou chimiothérapie peut être proposé.


Sujets associés

...

Chirurgie robotique

En savoir plus
...

Préservation de la fertilité

En savoir plus
...

Syndrome de Lynch

En savoir plus
...

Hystéroscopie

En savoir plus
...

Consultation Oncogeriatrie

En savoir plus